en

Tesla règle un procès pour la mort tragique d’un ingénieur d’Apple en 2018

Tesla a conclu un accord pour régler une action en justice suite à un accident mortel impliquant une Model X en mode pilote automatique, qui a coûté la vie à Walter Huang, un ingénieur d’Apple.

Un tragique accident

En 2018, Walter Huang conduisait sa Model X sur une autoroute à Mountain View, Californie, lorsque son véhicule, alors en mode pilote automatique, a heurté une barrière de béton à environ 112 km/h. Huang, père de deux enfants et ingénieur chez Apple, est décédé des suites de cet accident. Son histoire a été mise en lumière dans le documentaire de 2022 du New York Times, intitulé Elon Musk’s Crash Course, qui enquête sur les décès présumés liés aux voitures autonomes de Tesla.

  • Accident en mode pilote automatique à une vitesse de 112 km/h
  • Documentaire du New York Times explorant les implications de la technologie de conduite autonome

Les conclusions de l’enquête

Le National Transportation Safety Board (NTSB) a enquêté sur l’accident de Huang en 2020 et a conclu que la technologie de Tesla était au moins partiellement responsable de l’accident mortel. L’organisme a également indiqué que des travaux sur l’autoroute et une distraction du conducteur – Huang jouait à un jeu sur son téléphone au moment de l’accident – étaient des facteurs contributifs.

  • Enquête du NTSB pointant une responsabilité partielle de la technologie Tesla
  • Distraction du conducteur et travaux sur l’autoroute comme facteurs aggravants

Le règlement du procès

Une action en justice avait été intentée par la famille de Huang, alléguant une mort injuste due à des problèmes de sécurité dans la technologie de conduite autonome de Tesla. Les avocats de la famille ont cité des publications sur les réseaux sociaux de Tesla et d’Elon Musk, qu’ils jugent trompeuses quant à la sécurité du pilote automatique sans intervention du conducteur. Un procès était prévu pour débuter cette semaine en Californie, et la sélection du jury avait commencé lorsque Tesla a conclu un accord. L’entreprise a demandé à ce que le montant du règlement reste confidentiel.

  • Procès pour mort injuste contre Tesla
  • Accord de règlement intervenu avant le début du procès
  • Demande de confidentialité sur le montant du règlement

Ce règlement met fin à une procédure judiciaire potentiellement longue et complexe, tout en soulevant des questions persistantes sur la sécurité des technologies de conduite autonome et la responsabilité des constructeurs automobiles dans leur déploiement.

Sommaire

Rédigé par Sarah Pallin

Après un stage passionnant dans le domaine de la rédaction, j'ai été immédiatement attiré par l'opportunité de devenir pigiste, ce qui m'a incité à revenir dans ce milieu fascinant. Ma passion pour les supers cars, qu'elles soient classiques ou électriques, se reflète dans mes écrits, où je m'efforce de capturer l'élégance intemporelle et l'innovation technologique.

Lamborghini fête la 350 GT : son tout premier modèle de production

L’entrée fracassante de Xiaomi dans le marché des véhicules électriques avec le SU7