en

Les 13 modèles de Lamborghini Huracán V10 classés du pire au meilleur

Alors que cet incroyable moteur V10 chante son chant du cygne, revenons sur l’une des gammes les plus prolifiques de Lamborghini. Découvrez notre classement des 13 modèles de Huracán équipés du légendaire V10 atmosphérique, du moins bon au meilleur.

13. Lamborghini Huracán 610-4 Coupé

Le coupé qui a tout déclenché. La Huracán originale arbore un superbe V10 5,2 litres de 610 chevaux et 560 Nm de couple, une belle évolution par rapport aux 580 chevaux de la Gallardo. La boîte simple embrayage a été remplacée par une double embrayage à 7 rapports et la 610-4 atteint le 0 à 100 km/h en seulement 3,1 secondes, pour une vitesse de pointe vertigineuse de 325 km/h. Que ce soit sur route ou sur circuit, elle affiche une puissance et une tenue de route impressionnantes. Si elle se classe dernière, ce n’est pas parce qu’elle n’est pas exceptionnelle, c’est juste que les modèles suivants ont placé la barre encore plus haut.

12. Lamborghini Huracán 610-4 Spyder

L’absence de toit entraîne un surpoids de 120 kg. En conséquence, les performances baissent légèrement avec un 0 à 100 km/h en 3,3 secondes. Mais d’une part vous ne remarquerez pas vraiment la différence, et d’autre part le son devient encore plus envoutant sans le toit. Pousser la 610-4 Spyder jusqu’à la zone rouge à 8200 tr/min en passant les rapports est un pur délice pour les oreilles.

11. Lamborghini Huracán 580-2 Coupé

Cette variante propulsion sortie en 2016 divise un peu les puristes. La puissance baisse à 580 chevaux et 540 Nm et l’absence de transmission intégrale porte le 0 à 100 km/h à 3,4 secondes. Certains affirment que ces chiffres en baisse en font un modèle inférieur au 610-4 4WD. Ces personnes n’en ont jamais conduit. La quantité de glisse et de dérapage autorisée avant que le contrôle de stabilité ne vous rattrape en douceur la rend bien plus fun.

10. Lamborghini Huracán 580-2 Spyder

Ce Spyder propulsion embarque le même V10 dégonflé. C’est la Huracán la moins rapide avec un 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. Mais l’avant est plus léger sans différentiel et la répartition des masses 40/60 favorise les dérapages. Ajoutez-y une bonne dose de soleil grâce à l’absence de toit, et vous obtenez un cocktail gagnant.

9. Lamborghini Huracán EVO RWD Coupé

Cinq ans après le lancement de la Huracán, la face avant évolue avec des entrées d’air plus anguleuses et un nouveau becquet. Un diffuseur arrière retravaillé complète le tableau aérodynamique, multipliant par 5 l’appui par rapport à une Huracán de 2014. Le moteur revient à 610 ch et 560 Nm, et la révision du contrôle de traction permet des dérapages encore plus jouissifs que sur la 580-2 Coupé. Ce modèle introduit aussi un écran tactile de 8,4 pouces compatible Apple CarPlay. C’est une voiture utilisable au quotidien capable de détruire le (modeste) volume de courses qu’elle peut transporter.

8. Lamborghini Huracán EVO RWD Spyder

Avec un 0 à 100 km/h en 3,5 secondes, elle est 0,2 seconde plus lente que le coupé (et le 2ème modèle de Huracán le moins rapide). Mais si vous cherchez à grappiller des dixièmes, tournez-vous vers d’autres modèles. La EVO RWD Spyder s’apprécie mieux toit ouvert, en mode Sport ou Corsa, pour que les pétarades et les crépitements à la décélération résonnent à vos oreilles tout en effrayant vos voisins ébahis.

7. Lamborghini Huracán LP 640-4 EVO Coupé

Les ingénieurs ont retravaillé le V10 pour atteindre 640 ch et 600 Nm, et l’EVO Coupé est une véritable fusée. Avec un 0 à 100 km/h en 2,9 s, elle est à égalité pour le titre de Huracán la plus rapide. Une foule d’améliorations aident à avaler le bitume, dont les roues arrière directrices, un meilleur vectoring du couple, des suspensions revues… Tous ces systèmes alimentent le Lamborghini Dinamica Veicolo Integrata (LDVI), un super processeur qui surveille la voiture et le conducteur pour optimiser les performances toutes les 20 ms. Lamborghini parle de système prédictif. Nous l’avons trouvé impressionnant lors de nos essais sur le circuit de Bahreïn.

6. Lamborghini Huracán 640-4 EVO Spyder

Une Lamborghini cabriolet à transmission intégrale capable d’un 0 à 100 km/h en 3,1 s tout en déformant le visage de votre passager ? Oh que oui. Ce niveau de performance est encore plus impressionnant quand on prend en compte les 100 kg supplémentaires. Le seul défaut de l’EVO Spyder : le toit met une éternité (17 s) à s’ouvrir ou se fermer. Un de nos lecteurs qui a essayé une EVO Spyder 2020 l’a parfaitement résumé : « Le son de ce V10 peut guérir la dépression. » Amen. Tous ceux qui ont conduit cette voiture en sont fous amoureux. Sans surprise, la 640-4 EVO Spyder a été élue Voiture de l’Année 2020 par Robb Report.

5. Lamborghini Huracán Tecnica

EVO signifie « évolution », alors comment un constructeur de supercars peut-il faire mieux que son meilleur modèle ? Voici la Tecnica. Deux roues motrices en moins, donc un peu d’embonpoint en moins grâce à la suppression du différentiel avant. Elle est 6 cm plus longue que sa devancière mais embarque le même V10. Et 35% d’appui en plus pour 20% de traînée en moins. Le 0 à 100 km/h est abattu en 3,2 s, impressionnant vu l’absence de transmission intégrale. Lors de nos essais sur le circuit Ricardo Tormo en Espagne, nous avons constaté une « précision exceptionnelle, un grip exceptionnel et une gestion habile de la puissance et de la finesse ».

4. Lamborghini Huracán Performante Spyder

La Performante Spyder est une bombe taillée pour la piste qui peut aussi dévorer les routes ouvertes. Chaque amélioration vise à en faire le requin de la gamme Huracán. Pari réussi. Par rapport au modèle précédent, la 610-4 Spyder, les ingénieurs ont grignoté 35 kg, ajouté 30 ch (pour un total de 640) et adopté des amortisseurs magnétorhéologiques pour une suspension plus réactive et plus ferme. L’appui a été boosté grâce à un diffuseur arrière revu, un aileron arrière fonctionnel et des volets pilotés sur les séparateurs avant. La Performante Spyder met 0,2 s de moins que la 610-4 Spyder pour atteindre 100 km/h, en 3,1 s.

3. Lamborghini Huracán Performante

La variante Performante à transmission intégrale a battu en 2016 le record du tour pour une voiture de série sur la boucle nord du Nürburgring, en 6 min 52 s 100, cinq secondes de moins que la Porsche 918 Spyder. Comment ? Un régime de 40 kg (par rapport à la 610-4), 30 ch de plus et tout ce merveilleux vectoring aéro qui oriente les flux d’air autour et à travers la voiture pour un meilleur appui et un meilleur refroidissement du moteur et des freins. Cela se ressent quand vous l’envoyez dans un virage sur circuit (ou juste dans les courbes sur le chemin du supermarché) et que vous pouvez atteindre des vitesses de passage plus élevées avec moins d’angle au volant. La réduction de la traînée lui permet de fendre l’air quelle que soit la route. Le 0 à 100 km/h est expédié en 2,9 s, à égalité avec l’EVO 640-4 pour le titre de Huracán la plus rapide. Brute, tonitruante, viscérale et diaboliquement véloce, nous avons élu la Huracán Performante Voiture de l’Année 2018.

2. Lamborghini Huracán STO

Les lettres du nom de notre avant-dernière Huracán signifient Super Trofeo Omologata. C’est de l’italien pour « voiture de course homologuée pour la route », et ce monstre tient cette promesse. C’est la petite sœur routière de la Huracán GT3 EVO, qui a remporté plusieurs victoires aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring. Difficile de dire ce qui est le mieux : le style tonitruant ou les performances et la tenue de route. Il y a un énorme snorkel pour aider le V10 à avaler une quantité d’air phénoménale, un aileron de requin pour une meilleure stabilité directionnelle et des ailerons réglables capables de générer jusqu’à 420 kg d’appui, tout en pesant 43 kg de moins que la Performante (pour un poids total plume de 1340 kg). Bien qu’homologuée route, la STO donne le meilleur d’elle-même sur circuit.

1. Lamborghini Huracán Sterrato

Et la gagnante est… une Huracán de rallye ! Sur le papier, ça n’a aucun sens. Elle a 30 ch de moins que ses cousines. Elle est plus lourde avec 1500 kg sur la balance. Elle est plus lente

1. Lamborghini Huracán Sterrato (suite)

Elle met 3,4 s pour atteindre 100 km/h. Sa vitesse de pointe est 25 km/h inférieure à celle de la STO, seulement 260 km/h.

Au volant, la visibilité arrière est inexistante à cause du snorkel repris de la STO, donc les manœuvres se font à la caméra et à la prière. Notre récent modèle d’essai avait un pneu de secours taille réelle sur le toit, ce qui ajoutait de la traînée et du bruit dans l’habitacle sur autoroute. Aux prix actuels du carburant, et vu la consommation dérisoire de la Sterrato, une conduite sportive coûte 1,10 € par minute. (Même si comme le dit si bien un collectionneur fortuné : « Si vous pensez ne pas pouvoir vous le permettre, c’est que vous ne pouvez vraiment pas vous le permettre. »)

Le confort ? Pffsh. L’unique porte-gobelet est une blague, impossible d’y loger un grand café.

Il y a bien une radio avec des enceintes haut de gamme que vous n’allumerez jamais. De toute façon, il n’y a pas de bouton de volume. Il faut deux appuis sur l’écran et un glissement du doigt pour augmenter le volume du GPS. Bien sûr, aucun rangement. Le minuscule coffre avant refuse les gros sacs à dos.

Mais tout cela n’a aucune importance. Parce que regardez-moi cette bête. Elle mérite de figurer sur les posters dans les chambres.

Dans la Huracán Sterrato, vous n’avez pas besoin de café, de rangements ou de savoir ce qu’il y a derrière vous. Che importa ?

Envoyez balader les deadlines pour foncer en ville en jouant les taxis de supercars pour des gamins ravis (et des parents encore plus ravis). Faites sursauter vos voisins avec des rétrogradages pétaradants. Utilisez le mode Sport pour un échappement plus sonore et riez quand un ami à 800 mètres vous envoie un texto : « C’est la Lambo que j’entends de mon bureau ?! » Gérez les flics appelés parce que le rugissement du moteur a réveillé un bébé. Devenez le héros de tous les ados du coin. Tout cela vous fera sourire. C’est ça la vie en supercar.

Le concept est simple : et si Lambo faisait une voiture de rallye ? Rehaussez-la de 4 cm, allongez l’empattement de 0,8 cm, mettez-lui des pneus tout-terrain Bridgestone costauds développés spécifiquement, ajoutez des éléments de carrosserie en plastique pour que les gravillons n’écaillent pas la peinture, intégrez des logiciels de transmission empruntés à l’Urus qui permettent à l’arrière de se déporter sous une accélération franche, et voilà.

Les propriétaires ne feront pas de rallye avec (même s’ils devraient, on peut en témoigner après avoir essayé la Sterrato sur un parcours de rallye). Mais c’est la Huracán idéale au quotidien, celle qui glisse sur les rues défoncées sans vous faire transpirer à grosses gouttes. Pas de crainte de casser un splitter carbone hors de prix ou de crever un pneu taille basse. Des protections en aluminium sous la caisse offrent une protection supplémentaire contre les rayures et les chocs.

Elle assure quand on la pousse. La différence de dynamique sur route est minime par rapport aux Huracán de base, EVO ou propulsion que nous avons essayées. Visez, accélérez, recommencez. En mode Sport, le contrôle de stabilité autorise un soupçon de glisse, et c’est un régal de sentir un début de survirage dans une bretelle d’autoroute si vous attaquez. L’argent peut acheter le bonheur, il vous faut juste environ 380 000 € pour obtenir ce mème sur roues.

La Sterrato est la meilleure Huracán car elle incarne tout ce que doit être une supercar italienne : folle, un peu peu pratique, d’une rapidité aveuglante et jamais ennuyeuse.

En conclusion, la gamme Huracán V10 nous a offert au fil des années un éventail de modèles tous plus exceptionnels les uns que les autres. Du coupé original à l’excentrique Sterrato en passant par les affûtées Performante et STO, il y en a eu pour tous les goûts. Mais une constante demeure : un moteur V10 atmosphérique de légende qui délivre des sensations et une bande-son inoubliables. Son chant du cygne dans la Sterrato marque la fin d’une ère, avant le passage à l’hybridation. La Huracán restera dans les mémoires comme l’une des supercars les plus emblématiques et polyvalentes de son temps. Espérons que son héritière saura nous faire vibrer avec autant de passion !

Sommaire

Rédigé par Luc Jarson

Passionné par l'univers des voitures de sport et des supercars, je consacre mes journées à explorer le monde des bolides, des modèles classiques aux véhicules de haute technologie. Mon objectif est de dévoiler les secrets de ces machines de rêve et de partager avec vous des découvertes captivantes. Ma curiosité me guide vers les tendances et innovations qui sauront éveiller votre intérêt.

Le futur de l’automobile électrique se dévoile au salon Auto China 2024

La rare Spyker C8 de Missy Elliott est à vendre !