Le rugissement du V12 , une signature mécanique en voie d'évolution

L'adieu au V12 atmosphérique

Le constructeur italien de voitures de sport, Ferrari, marque une étape cruciale dans son histoire avec l'annonce de la fin de la production de son emblématique moteur V12 atmosphérique. Les modèles Ferrari 812 Superfast et 812 GTS, déclinés en versions spider et TDF, seront les derniers à être équipés de cette motorisation pure et non assistée. Un virage stratégique qui laisse place à l'innovation tout en rendant hommage à un héritage prestigieux.

La transition vers l'hybridation est inéluctable pour le V12 qui continuera d'exister mais sous une forme évoluée au sein de la gamme « Icona » et des hypercars. Ces futurs modèles auront la lourde tâche d'atteindre le niveau de performance promis par des concurrents tels que l' Valkyrie.

Ferrari 812 Superfast : Un chef-d'œuvre de puissance et d'élégance

  • Motorisation : V12 6.5 litres atmosphérique
  • Puissance : 800 ch (588 kW) à 8 500 tr/min
  • Couple : 718 Nm à 7 000 tr/min

Lancée en 2017, la Ferrari 812 Superfast porte bien son nom avec des performances époustouflantes et une allure qui ne laisse pas indifférent. Capable d'atteindre les 340 km/h, ce bolide est une ode à la vitesse alliée à un design aérodynamique raffiné. La conduite est sublimée par une technologie de pointe comme le système « Virtual Short Wheelbase » pour une maniabilité accrue.

GTC4Lusso : Une GT polyvalente au cœur fougueux

  • Cylindrée : V12 6.3 litres atmosphérique
  • Puissance : 690 ch (507 kW) à 8 000 tr/min
  • Couple : 697 Nm à 5 750 tr/min

La Ferrari GTC4Lusso, successeur de la FF, se distingue par sa configuration shooting brake qui offre plus d'espace et une certaine polyvalence sans sacrifier les performances. Avec son système innovant de transmission intégrale, elle promet une expérience dynamique sous tous les climats tout en arborant un intérieur luxueux où confort et technologie s'allient harmonieusement.